Le Pape François convoque les communautés charismatiques à Rome pour la Pentecôte 2017. Mais que pense-t-il du Renouveau Charismatique ? Extraits choisis de ses discours.

« Je n’aimais pas beaucoup ces charismatiques »

Comme vous le savez peut-être – parce que les nouvelles vont vite – les premières années du Renouveau Charismatique à Buenos Aires, je n’aimais pas beaucoup ces charismatiques. Et je disais d’eux : ‘‘Ils ont l’air d’une école de samba !’’. Je ne partageais pas leur façon de prier et les nombreuses nouvelles choses qui se passaient dans l’Église. Après, j’ai commencé à les connaître et en fin de compte j’ai compris le bien que le Renouveau Charismatique fait à l’Église.

« Le Renouveau, un courant de grâce »

Vous, Renouveau charismatique, vous avez reçu un grand don du Seigneur. Vous êtes nés d’une volonté de l’Esprit-Saint comme ‘‘un courant de grâce dans l’Église et pour l’Église’’. Voici votre définition : un courant de grâce.

« Un souffle rénovateur de l’Esprit pour tous les membres de l’Église »

Lors de la messe du lundi de Pentecôte en 1975, en présence du Pape Paul VI, le cardinal Suenens, [grand protecteur du renouveau charismatique], déclara : « Puisse le Renouveau charismatique disparaître en tant que tel et se transformer en une grâce de Pentecôte pour toute l’Église : pour être fidèle à son origine, le fleuve doit se perdre dans l’océan ». Le fleuve doit se perdre dans l’océan. Oui, si le fleuve s’arrête, l’eau croupit ; si le Renouveau, ce courant de grâce, ne finit pas dans l’océan de Dieu, dans l’amour de Dieu, il travaille pour lui-même et cela ne vient pas de Jésus Christ, cela vient du malin, du père du mensonge. Le Renouveau va, vient de Dieu et va à Dieu.

Le cardinal poursuit : « L’erreur première à éviter est celle d’inclure le Renouveau charismatique dans la catégorie des mouvements. Ce n’est pas un mouvement spécifique, le Renouveau n’est pas un mouvement au sens sociologique commun, il n’a pas de fondateurs, il n’est pas homogène et il inclut une grande variété de réalités, c’est un courant de grâce, un souffle rénovateur de l’Esprit pour tous les membres de l’Église, laïcs, religieux, prêtres et évêques. C’est un défi pour nous tous. On ne fait pas partie du Renouveau ; c’est plutôt le Renouveau qui devient une partie de nous, à condition que nous acceptions la grâce qu’il nous offre ». Ici, le cardinal Suenens parle de l’œuvre souveraine de l’Esprit qui, sans fondateurs humains, suscita ce courant de grâce en 1967. Des hommes et des femmes renouvelés qui, après avoir reçu la grâce du baptême dans l’Esprit, comme fruit de cette grâce, ont donné vie à des associations, des communautés d’alliance, des écoles de formation, des écoles d’évangélisation, des congrégations religieuses, des communautés œcuméniques, des communautés d’aide aux pauvres et aux personnes dans le besoin.

« Ce que le Pape attend de vous »

On m’a demandé de dire au Renouveau ce que le Pape attend de vous.

  • La première chose est la conversion à l’amour de Jésus qui change la vie et fait du chrétien un témoin de l’Amour de Dieu. L’Église s’attend à ce témoignage de vie chrétienne et l’Esprit-Saint nous aide à vivre la cohérence de l’Évangile par notre sainteté.
  • J’attends de vous que vous partagiez avec tous, dans l’Église, la grâce du Baptême dans l’Esprit Saint (expression qui se lit dans les Actes des Apôtres).
  • J’attends de vous une évangélisation avec la Parole de Dieu qui annonce que Jésus est vivant et aime tous les hommes. Le Renouveau Charismatique est une grande force au service de l’annonce de l’Évangile, dans la joie de l’Esprit-Saint. Vous avez reçu l’Esprit-Saint qui vous a fait découvrir l’amour de Dieu pour tous ses enfants et l’amour de la Parole. Les premiers temps, on disait que vous les charismatiques, vous aviez toujours sur vous une Bible, le Nouveau Testament… Vous le faites encore aujourd’hui ? [la foule : oui !]. Je n’en suis pas très sûr ! Sinon, retournez à ce premier amour : avoir toujours en poche, dans le sac, la Parole de Dieu. Et en lire un passage. Toujours avec la Parole de Dieu.
  • J’attends que vous donniez un témoignage d’œcuménisme spirituel avec tous ces frères et sœurs des autres Églises et communautés chrétiennes qui croient en Jésus comme Seigneur et Sauveur. Que vous demeuriez unis dans l’amour que le Seigneur Jésus nous demande pour tous les hommes, et dans la prière au Saint-Esprit pour arriver à cette unité, nécessaire en vue de l’évangélisation au nom de Jésus. Rappelez-vous que « le Renouveau Charismatique est par sa nature même œcuménique… Le Renouveau Catholique se réjouit de ce que l’Esprit-Saint réalise dans les autres Églises » (Documents de Malines 5, 3).
  • Rapprochez-vous des pauvres, des nécessiteux, pour toucher dans leur chair la chair blessée de Jésus. Rapprochez-vous, s’il vous plaît !
  • Cherchez l’unité dans le Renouveau, parce que l’unité vient du Saint-Esprit et naît de l’unité de la Trinité. La division, de qui vient-elle ? Du démon ! La division vient du démon. Fuyez les luttes internes, s’il vous plaît ! Qu’il n’y en ait pas entre vous ! […]

Frères et sœurs, souvenez-vous : adorez Dieu le Seigneur ; c’est cela le fondement ! Adorer Dieu. Cherchez la sainteté dans la nouvelle vie de l’Esprit-Saint. Soyez dispensateurs de la grâce de Dieu. Évitez le danger de l’organisation excessive. Sortez dans les rues pour évangéliser, en annonçant l’Évangile. Souvenez-vous que l’Église est née ‘‘en sortie’’, ce matin de Pentecôte. Rapprochez-vous des pauvres et touchez dans leur chair la chair blessée de Jésus. Laissez-vous guider par l’Esprit-Saint, avec cette liberté ; et, s’il vous plaît, n’emprisonnez pas le Saint-Esprit ! Avec liberté ! Cherchez l’unité du Renouveau, unité qu’il vient de la Trinité !

« Le service le plus important… »

Je demande votre importante contribution en particulier pour vous engager à partager avec tous, dans l’Église, le baptême que vous avez reçu. Vous avez vécu cette expérience, partagez-la dans l’Église. Et tel est le service très important, le plus important que l’on puisse donner à tout le monde dans l’Église. Aider le peuple de Dieu dans la rencontre personnelle avec Jésus Christ, qui nous transforme en hommes et femmes nouveaux, dans des petits groupes, humbles mais efficaces parce que c’est l’Esprit qui œuvre. N’ayez pas tant à l’esprit d’organiser de grands rassemblements qui souvent se terminent là, mais plutôt des relations « artisanales », qui découlent du témoignage, en famille, au travail, dans la vie sociale, dans les paroisses, dans les groupes de prière, avec tous !

Rendez-vous à Rome pour la Pentecôte 2017 !

Je vous attends tous, charismatiques du monde, pour célébrer, ensemble avec le Pape, votre grand Jubilé, lors de la Pentecôte de 2017, sur la Place Saint Pierre ! Nous nous réunirons pour rendre grâce à l’Esprit Saint pour le don de ce courant de grâce qui est pour l’Église et pour le monde, et pour célébrer les merveilles que l’Esprit Saint a faites au cours de ces cinquante dernières années, en changeant la vie de millions de chrétiens.

[/su_panel]

 

FAIRE UN DON DONNER