Un jeune au défi de la vie consacrée

Joseph commence sa marche vers le célibat pour le Royaume dans l’Emmanuel. Dimanche 26 mars, il a amorcé son étape de formation en vue de l’engagement dans le célibat. C’est l’occasion d’en apprendre davantage sur cette vocation méconnue. Interview.

Joseph, qu’est-ce qui t’a amené à réfléchir à la vie consacrée ?

À 19 ans, le Seigneur m’appelait à tout donner, j’ai pensé à être prêtre. Mais ce n’était pas ma voie. En parlant avec un frère consacré au cours d’un pèlerinage, j’ai compris que je désirais vivre son appel. La vie du fondateur de la Communauté de l’Emmanuel, Pierre Goursat, m’a aussi inspiré. Un consacré au sein de l’Emmanuel, c’est un autre Pierre Goursat, là ou il est et à la manière qui lui est propre. Puis l’attrait pour cette vocation s’est confirmé en vivant des week-ends avec les frères consacrés.

Combien de temps dure ce cheminement vers la vie consacrée ?

L’étape d’accueil dure 1 an. Ce premier passage rend public le désir du regardant de discerner un appel à la vie consacrée. Puis la formation s’étend sur 4 ans, sous forme de modules ponctuels. La plupart de ces temps se déroulent le week-end pour que les hommes puissent continuer à mener leur vie ordinaire. À l’issue de la formation, le futur frère peut prendre un premier engagement temporaire de 3 ans qui prépare l’engagement définitif. Cela paraît long, mais je compare ce cheminement à celui d’un couple qui se rencontre, se fiance, se marie, qui a un enfant, puis deux… Tout couple se prépare et s’aime pour porter du fruit, et cette préparation prend du temps, mais le mariage n’est que le début de l’histoire. Il en est de même pour le cheminement vers la vie consacrée.

Pour comprendre cette vocation dont on entend peu parler, quelle différence fais-tu entre un moine et un laïc consacré dans le monde ?

Le moine se retire du monde mais le porte dans sa prière, même s’il peut avoir une vie d’apostolat dans le monde. À la différence des religieux, le laïc consacré est dans le monde. Il a un travail, des amis, une famille, et ne s’en sépare pas. Il répond à l’appel de tout laïc baptisé : la sainteté. Le frère consacré ne prononce pas de vœux, il prend un engagement au célibat. Enfin, dans l’Emmanuel, le laïc consacré vit la communion avec les autres états de vie (prêtres, célibataires ou couples) au travers de services et de missions vécus en commun.

Quel est le sens de cette vocation pour l’Église ?

Dieu, pour guider son troupeau de brebis, a besoin de bergers, qui sont les prêtres. Il a aussi besoin de chiens de bergers qui sont au milieu du troupeau, avec le troupeau. Ils peuvent parfois s’éloigner avec une brebis quand il faut aller la chercher parce qu’elle était perdue : ce sont les frères et sœurs consacrés.

Est-ce que tu as un message particulier à faire passer à l’occasion de cette étape ?

Soyons unis par la prière, n’ayons pas peur du monde et amenons-lui Jésus. Gloire à Dieu !

 

Pour en savoir plus sur la vocation des hommes consacrés dans l’Emmanuel :

 

[Découvrir la vie consacrée masculine] : épisode 1

Aujourd’hui dimanche, c’est la 52e journée mondiale de prière pour les vocations. Dans l’élan de la neuvaine proposée la semaine ...

 

[Découvrir la vie consacrée masculine] : épisode 2

Nous poursuivons notre découverte de la vie consacrée masculine dans la Communauté de l’Emmanuel. Après une première vidéo de présentation ...

 

[Découvrir la vie consacrée masculine] épisode 3

Nous poursuivons notre découverte de la vie consacrée masculine dans la Communauté de l’Emmanuel. Après une première vidéo de présentation, ...

 

[Découvrir la vie consacrée masculine] : épisode 4

Nous poursuivons notre découverte de la vie consacrée masculine dans la Communauté de l’Emmanuel. Après une première vidéo de présentation, ...

 

[Découvrir la vie consacrée masculine] : épisode 5

Nous poursuivons notre découverte de la vie consacrée masculine dans la Communauté de l’Emmanuel avec un épisode sur le thème ...

 
FAIRE UN DON DONNER