Le Père Hermann Glettler nommé évêque d’Innsbruck en Autriche

Mercredi 27 septembre 2017, le pape François a nommé le Père Hermann Glettler, prêtre de la Communauté de l’Emmanuel, évêque d’Innsbruck (Tyrol, Autriche).

Engagé dans la Communauté de l’Emmanuel en 1991, Hermann Glettler a été ordonné prêtre le 23 juin 1991 pour le diocèse de Graz-Seckau (Styrie, Autriche). Vicaire à Graz quelques années, il a ensuite suivi une année de formation à la paroisse St Nicolas des champs à Paris. Puis, de 1999 à 2016 il a été curé de la paroisse Sankt Andrä à Graz.

Hermann est également artiste. Il a notamment reçu le prix culturel Hanns-Koren du Land de Styrie pour le projet Andrä Kunst. Il est actuellement vicaire épiscopal pour la charité et l’évangélisation pour le diocèse de Graz-Seckau.

Son ordination épiscopale aura lieu le samedi 2 décembre à 12 heures en la cathédrale Saint Jacques d’Innsbruck.

Que la Sainte Vierge l’accompagne dans son nouveau ministère au service de l’Église.


Le Père Hermann Glettler développe sa biographie :

« Je suis né à Übelbach, à quelques kilomètres au Nord de Graz (Sud-Est de l´Autriche, ndt) et j’ai grandi dans la ferme de mes parents. Durant l’été 1983, je suis parti en voyage avec des amis pour fêter mon baccalauréat dans le Sud de la France et nous sommes passés par Paray-le-Monial. Nous sommes tombés par hasard sur le Forum des jeunes de la Communauté de l’Emmanuel dont l’atmosphère m’a enthousiasmé. J’ai été particulièrement touché par le témoignage de jeunes étudiants en théologie de la Communauté de l’Emmanuel qui parlaient de leur conversion, de leur amitié avec Jésus et de leur désir de devenir prêtres. J’ai compris qu’il était possible d’être prêtre dans une communauté qui vit au cœur de la société d’aujourd’hui, qui prie et qui travaille, et non isolé dans un grand presbytère. Cette perspective d’une vie sacerdotale soutenue humainement et spirituellement par une communauté n’a pas été qu’un rêve mais elle est devenue réalité quelques années après.

Vivre en communauté signifie pour moi d´être non pas seulement le « curé de la paroisse » mais d’abord d´être « un frère parmi les frères ». Cela veut dire aussi investir une quantité significative de mon temps – qui est toujours trop court – pour passer du temps ensemble, pour prier ensemble et pour échanger sur nos expériences spirituelles. Vivre ensemble concrètement, par exemple avec mes frères au presbytère, est un défi qui n’est pas toujours facile mais qui en général s’accompagne de beaucoup de joie et d’encouragements.

Graz, Creative Commons

Grâce à la Communauté de l’Emmanuel, j’ai une plus grande assurance dans ma vie quotidienne de curé car je n’oublie jamais combien d’autres se donnent pour que chacun puisse faire l’expérience de la miséricorde de Dieu pour les hommes d’aujourd’hui. Je suis porté par une atmosphère qui me pousse à sortir vers l’autre car je fais l’expérience tous les jours dans l’Eucharistie de la force transformatrice de la présence de Dieu. Au cœur des nombreuses difficultés, problèmes et soucis auxquels je suis confronté au quotidien, la certitude que « Jésus est une véritable espérance pour chaque personne » ne s’éteint jamais. Grâce à l’orientation missionnaire fondamentale de l’Emmanuel, mon sacerdoce a reçu un fort sens missionnaire. Dans le quotidien varié de ma vie de curé, je souhaite exprimer que Dieu a un cœur ouvert pour les hommes et les femmes d’aujourd’hui, quelle que soient leurs histoires de vie.

J’ai étudié presque exclusivement à Graz. Le 23 juin 1991, j’ai été ordonné prêtre pour le diocèse de Graz-Seckau. Pendant mes études de théologie et d’histoire de l’art, j’ai passé deux ans en Allemagne pendant lesquels j’ai pu intensifier ma relation avec la Communauté de l’Emmanuel. »

Articles récents

Formation Cap’tain – 4 & 5 novembre 2017

Chers Cap’tains, Un immense MERCI pour cette mission auprès des ados cet été ! Vous avez été plus de 170 à donner de ...

Passage de relai aux Alagados

Après 6 années en mission auprès de la paroisse des Alagados, le Père Étienne Kern cède sa place au Père ...

Jésus en spectacle vivant !

Jésus, une fresque musicale sur le Christ commence le 17 octobre 2017 en France. C’est le premier spectacle auquel Saje ...

Thérèse, une sainte pour notre temps – n°337 Il est vivant!

Carmélite morte en 1897, devenue patronne des missions, sainte Thérèse de Lisieux n’a rien perdu de sa popularité, comme en ...

Le défi Optimum : optimiser les camps pour rendre les hommes meilleurs

Depuis 2012, Optimum offre aux hommes une expérience fondatrice : (re)découvrir la grandeur et la beauté de leur vocation masculine. La ...

Inconnus l’un à l’autre, mais « Amis dans l’Esprit Saint »

« Amis dans l’Esprit Saint », c’est ainsi que la Communauté de l’Emmanuel et le Studium Notre-Dame de Vie ont décrit la ...

FAIRE UN DON DONNER