Pentecôte 2017 à Rome !

Rencontre du pape avec le renouveau charismatique © Communauté de l'Emmanuel 2014

Pentecôte 2017, ce sera les 50 ans après la naissance du courant de grâce du Renouveau charismatique dans l’Eglise catholique, le pape s’implique personnellement dans la préparation de cet anniversaire pour lequel il veut un grand rassemblement œcuménique à Rome. Quel est le sens de cet événement ? Décryptage.

En février 1967, un groupe d’étudiants catholiques de l’université du Saint Esprit à Duquesne (USA) faisait l’expérience de l’effusion de l’Esprit. C’était le début de ce qu’on a appelé le Renouveau Charismatique Catholique ou le Renouveau dans l’Esprit.

À la Pentecôte 2017, le 4 juin et les jours qui précèdent, le pape François désire célébrer cet anniversaire à Rome en rassemblant autour de lui des chrétiens de différentes dénominations, renouvelés dans l’Esprit Saint. Cette démarche sort de l’ordinaire et s’explique par la vie même de notre pape François.

Lorsqu’il était encore cardinal de Buenos Aires, le pape François a en effet fait l’expérience de l’effusion de l’Esprit au cours d’un grand rassemblement œcuménique. Il a demandé la prière d’un groupe de responsables de différentes Églises parmi lesquels, outre le père Raneiro Cantalamessa ofm (prédicateur de la maison pontificale), se trouvaient plusieurs pasteurs évangéliques.

Le pape actuel est donc le premier pape qui, non seulement a vécu cette expérience du baptême dans l’Esprit, mais qui plus est, l’a reçue dans un contexte de communion avec les Églises évangéliques.

Ceci nous aide à comprendre l’initiative inédite du pape François pour célébrer les 50 ans du Renouveau Charismatique Catholique : il désire en faire une grande fête du Saint Esprit mais aussi une expérience de communion pour toute l’Église, en particulier avec les Églises Pentecôtistes et Évangéliques. Il rejoint ainsi les intuitions des premiers catholiques qui ont vécu le baptême dans l’Esprit et qui considéraient que le Renouveau Charismatique était une grâce providentielle pour vivre une communion nouvelle avec ceux que le Seigneur avait utilisés pour toucher l’Église catholique, à savoir les Églises Pentecôtistes et Évangéliques.

Le pape François n’a pas caché une autre intuition qui l’habite, spécialement lors des trois rencontres qu’il a eues avec des membres du Renouveau Charismatique depuis son élection. Pour lui, le Renouveau n’est pas un mouvement comme les autres. C’est « un courant de grâce ». Il reprend là l’intuition du cardinal Léon Joseph Suenens, le premier cardinal qui a été chargé de suivre le Renouveau par le pape Paul VI. Selon le cardinal Suenens, l’expérience de l’effusion de l’Esprit est destinée à tous les baptisés et est appelée à se diffuser largement pour renouveler l’Église toute entière selon la prière du saint pape Jean XXIII : « Renouvelle tes merveilles en notre époque comme une nouvelle Pentecôte. » C’est pourquoi le pape François n’a pas hésité à donner comme tâche aux membres du Renouveau de répandre largement cette grâce dans toute l’Église . Nul doute que l’évènement exceptionnel de la Pentecôte 2017 permettra au pape François de reprendre et d’approfondir cette intuition : que tous les baptisés puissent bénéficier cette merveilleuse grâce de l’Esprit Saint qu’est l’effusion pour le renouveau de l’Église toute entière.

Pour aller plus loin :

 
FAIRE UN DON DONNER