Josh, futur prêtre

Miechels_Josh-700

Josh Miechels, 34 ans, sera ordonné diacre en vue du sacerdoce dans le diocèse de Sydney (Australie), le 26 mars 2015 à 18h30 à la Basilique Notre-Dame-Secours-des-Chrétiens (Our Lady, Help of Christians) par Mgr Anthony Fisher, op, archevêque de Sydney. Interview.

 

Comment avez-vous reçu l’appel du Seigneur ?

Josh : A dix ans, j’avais le désir de me donner au Christ à la manière de François d’Assise, Maximilien Kolbe et Jean-Paul II, découverts en BD. Mais dès la première année au collège, je me suis trouvé intéressé par pleins d’autres choses, et je mis Dieu de plus en plus de côté. En 2000, suite à une expérience spirituelle inattendue, j’ai choisi à nouveau de vivre avec Dieu – à la seule condition que je ne doive pas devenir prêtre ! Quelques années plus tard, pendant une retraite universitaire, j’ai reçu une parole : lorsque les disciples reconnaissent le Christ dans l’Eucharistie, sur le chemin d’Emmaüs. Cherchant un conseil, un membre de l’aumônerie a suggéré que peut-être le Seigneur m’appelait devenir prêtre… Bien que je n’étais pas du tout content à cette idée, puisque j’avais déjà mes propres projets, je n’arrivais pourtant pas à oublier la question « mais si Dieu m’appelle devenir prêtre ?« .  Je me suis alors enfin décidé résoudre la question en partant pour l’année Saint Joseph en Belgique. Bref, c’est à travers la grâce que cela s’est passé !

Quel est votre cheminement dans la Communauté ?

Josh : J’ai rencontré la Communauté grâce à l’invitation d’un membre de l’aumônerie catholique de l’université, pour aller participer au Forum des Jeunes International à Bandung, en Indonésie. Cela m’a pris presque une semaine pour comprendre que c’était organisé et porté par une communauté ! Mais j’ai été très impressionné par la beauté de la liturgie (que tout soit dans une autre langue n’a mystérieusement posé aucun obstacle), par la justesse et la sagesse des enseignements. Surtout, j’ai vu la joie et la charité de tous ! Cette expérience m’a aidé me décider à postuler pour l’ESM (Emmanuel School of Mission) de Rome. Malgré une première volonté d’éviter tout engagement dans la Communauté, l’équipe et les étudiants m’ont permis de faire l’expérience qu’une vie communautaire est en fait au service de la liberté et la sainteté de la personne humaine. Au fond, je voulais pas ‘arrêter’ la vie quotidienne centrée sur Jésus dans l’Eucharistie, la louange, l’action de l’Esprit Saint et la proclamation de l’amour de Dieu pour les hommes – tous ensemble. Je suis rentré dans la ville où j’habitais, et alors je me suis engagé !

Pour vous, la compassion, l’adoration et l’évangélisation, c’est quoi ?

Josh : L’adoration, c’est donner du temps d’être aimé par Lui qui, seul dans le cosmos, m’aime comme j’ai besoin, et pour l’aimer et m’en émerveiller en retour. Dans l’adoration, Jésus me transforme en Lui : Jean de la Croix nous dit que même le morceau de bois le plus pourri et mouillé et rempli de vers ne peut pas sortir de la fournaise infinie sans être lui-même affamé ! La compassion donc est très simple : avec un regard transformé (ouvert) par Dieu, je découvre qu’il y a plein de personnes autour de moi qui n’ont pas vécu cette expérience, qui ne se sentent pas aimées de Dieu ou même des hommes. L’adoration m’ouvre à cette réalité, et maintenant plus « ouvert », il me semble tout simplement évident que j’aime toutes ces personnes aimées de Dieu, et je veux leur faire découvrir cette amour, cette présence et cette assurance que Dieu cherche à leur donner. Ceci, c’est l’évangélisation !

N.B. : prions pour lui !

Articles récents

Formation Cap’tain – 4 & 5 novembre 2017

Chers Cap’tains, Un immense MERCI pour cette mission auprès des ados cet été ! Vous avez été plus de 170 à donner de ...

Passage de relai aux Alagados

Après 6 années en mission auprès de la paroisse des Alagados, le Père Étienne Kern cède sa place au Père ...

Jésus en spectacle vivant !

Jésus, une fresque musicale sur le Christ commence le 17 octobre 2017 en France. C’est le premier spectacle auquel Saje ...

Thérèse, une sainte pour notre temps – n°337 Il est vivant!

Carmélite morte en 1897, devenue patronne des missions, sainte Thérèse de Lisieux n’a rien perdu de sa popularité, comme en ...

Le défi Optimum : optimiser les camps pour rendre les hommes meilleurs

Depuis 2012, Optimum offre aux hommes une expérience fondatrice : (re)découvrir la grandeur et la beauté de leur vocation masculine. La ...

Inconnus l’un à l’autre, mais « Amis dans l’Esprit Saint »

« Amis dans l’Esprit Saint », c’est ainsi que la Communauté de l’Emmanuel et le Studium Notre-Dame de Vie ont décrit la ...

FAIRE UN DON DONNER