Christina Noble, au cinéma le 20 mai

Quasiment un an jour pour jour après la sortie de Cristeros en salle, SAJE, la société de production et de distribution audiovisuelle de la Communauté,  renouvelle l’expérience avec Christina Noble, un émouvant biopic en salle le 20 mai. Interview d’Hubert de Torcy.

> Après le succès de Cristeros, vous distribuez un nouveau film au cinéma : pourquoi ?

L’aventure des Cristeros a démontré qu’il existait un marché pour des films chrétiens en France, marché que les distributeurs en place ne savent pas nécessairement bien traiter. On l’a vu encore en 2014 avec deux films (Son of God et Heaven is for real) produits aux Etats-Unis par des Majors (20th Century Fox et Sony) mais dont les filiales françaises n’ont pas voulu sortir les films en salle en dépit du succès rencontré outre-Atlantique.

> Quel rapport a la Communauté de l’Emmanuel avec le cinéma ?

On sait tous combien notre fondateur Pierre Goursat était attaché à ce média, lui qui a fait une bonne partie de sa carrière à l’Office Catholique du Cinéma Français.

> Pourquoi évangéliser à travers ce média ?

C’est probablement le média le plus impactant qui soit. A Hollywood, un producteur nous expliquait dernièrement : « Une heure après la messe dominicale, 95% des fidèles ont oublié le contenu du sermon de M. Le Curé. Dix ans après avoir vu un film marquant, la plupart d’entre nous se souviennent parfaitement de certaines répliques ». Quelle meilleure manière de communiquer la Bonne nouvelle de l’Evangile au plus grand nombre ?

> Dites-nous en plus sur Christina Noble : quel est le pitch ?

Christina Noble raconte l’histoire vraie édifiante d’une jeune irlandaise dans les années 50, victime de violences de toute sorte, qui va surmonter une à une les épreuves de sa vie, en partie grâce à sa foi, pour bâtir, dans sa quarantaine, plusieurs orphelinats au Vietnam qui ont permis de sauver plusieurs centaines de milliers d’enfants des rues.  C’est « l’histoire d’une femme qui n’a rien reçu mais qui a tout donné »,  dit Télématin.

Le film est moins « prosélyte » et explicite que ne l’était Cristeros, mais il peut toucher un public plus large. C’est un témoignage sur la « Caritas » extraordinaire, sur la prière également (voir cet extrait sur Allociné). Enfin, c’est un film plein d’espérance qui montre que, dans le jardin de Dieu, même les arbres brisés peuvent porter un fruit extraordinaire (« La force d’un parcours de résilience », rapporte La Croix).

> Est-ce un message explicitement chrétien ?

Le film sortira dès le 20 mai dans une centaine de cinémas, partout en France. Suite à l’expérience des Cristeros, on sent bien que les salles sont beaucoup plus disposées à nous accueillir. J’espère que les spectateurs seront au rendez-vous et que les exploitants seront confortés de nous avoir fait à nouveau confiance, car nous avons encore bon nombre de projets du même genre dans notre besace !

Pour en savoir plus : le site officieltoutes les avant-premièresvoir le film près de chez soila page du film sur Allociné.

 

 

 

 

Articles récents

Formation Cap’tain – 4 & 5 novembre 2017

Chers Cap’tains, Un immense MERCI pour cette mission auprès des ados cet été ! Vous avez été plus de 170 à donner de ...

Passage de relai aux Alagados

Après 6 années en mission auprès de la paroisse des Alagados, le Père Étienne Kern cède sa place au Père ...

Jésus en spectacle vivant !

Jésus, une fresque musicale sur le Christ commence le 17 octobre 2017 en France. C’est le premier spectacle auquel Saje ...

Thérèse, une sainte pour notre temps – n°337 Il est vivant!

Carmélite morte en 1897, devenue patronne des missions, sainte Thérèse de Lisieux n’a rien perdu de sa popularité, comme en ...

Le défi Optimum : optimiser les camps pour rendre les hommes meilleurs

Depuis 2012, Optimum offre aux hommes une expérience fondatrice : (re)découvrir la grandeur et la beauté de leur vocation masculine. La ...

Inconnus l’un à l’autre, mais « Amis dans l’Esprit Saint »

« Amis dans l’Esprit Saint », c’est ainsi que la Communauté de l’Emmanuel et le Studium Notre-Dame de Vie ont décrit la ...

FAIRE UN DON DONNER