Haïti : les nouveaux artisans de Saint Joseph

Port-au-Prince, quartier « Canapé Vert » : au cœur de l’Ecole Professionnelle Saint Joseph Artisan (EPSJA), une centaine de jeunes Haïtiens se prépare aux métiers techniques et au monde du travail. Depuis le 31 juillet la quatrième promotion est sur le marché du travail : 100 jeunes de 17 à 30 ans répartis en 4 filières.

Le développement : construction des maisons ou construction des personnes…

Fondée par la Communauté de l’Emmanuel, en lien avec la communauté chrétienne locale (le foyer de charité Sainte Marie), à la suite du séisme du 12 janvier 2010 qui a ravagé un pays déjà en difficulté, l’école Saint Joseph Artisan ne vise pas seulement la reconstruction matérielle, mais bien le développement durable du pays à travers la formation de professionnels de qualité.
Depuis le fameux « 12 janvier », comme on dit en Haïti, le pays a peu à peu disparu des écrans de télévision internationaux. Pourtant, malgré leur sourire à toute épreuve, les Haïtiens sont toujours loin d’être à l’abri des soucis. Malnutrition, chômage, corruption, insécurité : autant de difficultés du quotidien qui sont aussi des obstacles pour se projeter dans l’avenir et s’engager, ne serait-ce que pour une formation d’un an. C’est pourquoi l’EPSJA cherche à se mettre au service de la croissance intégrale (intellectuelle, humaine et spirituelle) de chaque élève. L’objectif n’est pas une énième formation technique financée par les « blancs », mais une véritable école de l’Evangile.

La formation professionnelle : savoir-faire et savoir-être

L’EPSJA propose 4 filières techniques : plomberie, électricité, réfrigération/climatisation et dépannage d’ordinateurs/réseaux informatiques. Un soin particulier est apporté à la qualité de la formation technique: accent mis sur la pratique, achat de matériel moderne, partenariats avec des entreprises…
Mais pour former de bons professionnels, il faut aussi travailler sur le savoir-être : beaucoup de jeunes ont grandi dans des environnements difficiles et ont de véritables « carences » psychologiques et relationnelles qui compliquent leur entrée dans le monde du travail. Ainsi, un cours d’éthique permet aux jeunes de travailler sur la confiance en soi et en l’autre, la morale et la conscience professionnelle, d’apprendre les règles de la communication et du vivre ensemble…

 

Un laboratoire d’évangélisation

L’école est aussi, pour ces élèves, une sorte de « famille spirituelle ». L’équipe pédagogique est constituée de 5 salariés haïtiens et 3 volontaires Fidesco. Lors de sa création elle comptait 4 Fidesco et 2 Haïtiens : l’« haïtianisation » du projet progresse ! Depuis février, elle comprend un membre de la Communauté de l’Emmanuel locale qui participe entre autres au projet pastoral de l’école. Sans imposer ses convictions aux élèves (certains sont catholiques mais la plupart sont protestants ou « vaudouisants »), l’équipe pédagogique profite de cette année passée avec eux pour leur faire découvrir (et vivre !) la richesse de la foi Catholique, et la spiritualité de la Communauté de l’Emmanuel.

A l’école de l’Emmanuel

Chaque journée de cours débute par un temps de louange dans la chapelle de l’école où  leSaint Sacrement est présent, ce qui permet de proposer régulièrement des temps d’adoration. Les temps forts de l’année sont marqués par des messes. Le groupe d’aumônerie, les « Jeunes Artisans du Christ », permet à ceux qui ont soif de recevoir encore plus, de se retrouver pour réfléchir sur l’amour, le pardon et d’autres thématiques et pour bâtir des projets : spectacle sur la passion du Christ, parrainage des jeunes de l’orphelinat du quartier…

Performance en équipe lors de l’intégration. © Communauté de l’Emmanuel

Aucun doute, l’Esprit Saint, appelé chaque jour sur l’école, agit à Saint Joseph Artisan. Prions pour que les cœurs continuent de s’ouvrir à Son action et que les jeunes répondent présents !

Articles récents

Guinée : le dispensaire Saint Gabriel fête ses 30 ans avec le Cardinal Sarah – reportage

Le 9 septembre 2017, le dispensaire Saint Gabriel, en Guinée Conakry a fêté les 30 ans de sa fondation par ...

Best of photo des sessions de Paray 2017

Vous avez vécu une session à Paray cet été ? Retrouvez ici une sélection des meilleures photos des sessions. Session ...

Dieu n’est pas mort – en salles le 20 septembre

Le 20 septembre prochain, le film Dieu n’est pas mort sort en salles. Un débat haletant sur l’existence de Dieu, ...

Ils découvrent la joie de la Croix Glorieuse

La Croix Glorieuse est un service de la Communauté de l’Emmanuel qui permet aux personnes éprouvées de porter de bons ...

Rentrée 2017 – retrouvez-nous !

Vous voulez mieux connaître la Communauté de l’Emmanuel, retrouver la joie de la louange découverte à Paray-le-Monial ou à L’Ile-Bouchard, ...

Création de l’Association Cléricale de la Communauté de l’Emmanuel

Aujourd’hui 30 août 2017, est officialisée la création par le Saint Siège d’une association cléricale pour les prêtres et diacres ...

FAIRE UN DON DONNER